Détails de la nouvelle

Connexion







Mot de passe oublié?

Dernières nouvelles

NDP's rural crime fighting plan gets mixed reviews

The NDP’s $10-million plan to combat rural crime with new RCMP officers, more Crown prosecutors and improved intelligence gathering is getting mixed reviews from a rural county reeve, a lawyers’ group and an opposition politician. 

[ ...Suite ]
Date de parution : 2018-03-12
Bitter anniversary for Quebec government lawyers

It was one year ago today that the Quebec government passed a law that forced the province’s 1,100 civil lawyers and notaries back to work after a four-month general strike, the longest in Canadian public service history. But the head of the lawyers’ union says time hasn’t taken the sting out of the collective slap his members received when the law was passed following a marathon 24-hour debate in the National Assembly on Feb. 28, 2017.

[ ...Suite ]
Date de parution : 2018-02-28
‘Bully’ bosses issue ‘swept under the carpet’ until junior government lawyer sent email

A junior lawyer’s decision to speak out — with an email copied to dozens of government lawyers — about an allegedly “abusive” boss at Ontario’s Ministry of the Attorney General caused Queen’s Park to finally take notice of historic problems that were later called a “festering” sore in a government report.

[ ...Suite ]
Date de parution : 2018-02-22
Ontario government lawyers being terrorized by ‘bully’ bosses, secret report reveals

Ontario’s Liberal government has kept secret an explosive report that paints some of its most senior bureaucrats — male and female — as bullies who have harassed and discriminated against hundreds of provincial lawyers and administrative assistants for years.  The workplace for 600 government lawyers and several hundred administrative staff at the Ministry of the Attorney General is described as a “toxic” cesspool where fear and retribution rule the day...

[ ...Suite ]
Date de parution : 2018-02-21
Les juristes promettent de traîner Couillard et Moreau devant les tribunaux

Malgré leurs quatre mois de grève en plein hiver, les avocats et notaires de l'État (LANEQ) devront se contenter de la plus faible hausse salariale de toute la fonction publique. Incapables de s'entendre avec Québec, ils promettent de traîner Philippe Couillard et Pierre Moreau devant les tribunaux.

[ ...Suite ]
Date de parution : 2017-07-13
Avocats et notaires de l'État québécois : Échec prévisible de la médiation obligatoire

Les avocats et notaires de l'État québécois (LANEQ) réagit au dévoilement du rapport résultant de la médiation tenue obligatoirement avec le gouvernement en vertu de la loi. Le rapport conclut à l'échec de la médiation. Selon LANEQ, ce résultat désolant était prévisible, dans la mesure où la loi adoptée par le gouvernement pour forcer le retour au travail de ses membres ne permettait pas de réelle négociation.

[ ...Suite ]
Date de parution : 2017-07-13


<-- Retour au nouvelles archivées

Les juristes promettent de traîner Couillard et Moreau devant les tribunaux

13-07-2017

Le président de LANEQ, Me Jean Denis, estime que l'absence d'un accord était prévisible puisque la loi spéciale ne permettait pas une "réelle négociation". (ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

 

Malgré leurs quatre mois de grève en plein hiver, les avocats et notaires de l'État (LANEQ) devront se contenter de la plus faible hausse salariale de toute la fonction publique. Incapables de s'entendre avec Québec, ils promettent de traîner Philippe Couillard et Pierre Moreau devant les tribunaux.

 

La prolongation des négociations prévue dans la loi spéciale adoptée fin février n'a pas porté ses fruits. Dans son rapport déposé au ministère du Travail et rendu public jeudi soir, le médiateur René Beaupré en vient au triste constat «qu'aucune matière n'a fait l'objet d'un accord». «Malheureusement, écrit-il, il n'a pas été possible d'amener les parties à conclure une entente sur l'un ou l'autre des éléments en litige au début du processus de médiation.»

 

La loi spéciale, qui prévoyait une poursuite des négociations jusqu'à 105 jours, fixe à son article 40 les conditions de travail qui s'appliqueront aux juristes. Leur convention collective est reconduite, et leur augmentation salariale ne sera que de 6,75 % sur cinq ans. Loin du 9,15 % consenti fin 2015 pour la même période au front commun des fonctionnaires québécois. 

 

«Je déplore que LANEQ ne soit pas parvenue à une entente avec le gouvernement, alors qu'il a été possible de le faire pour 510 000 employés des secteurs public et parapublic», a fait savoir le président du Conseil du trésor, Pierre Moreau, par communiqué. 

 

Québec n'a jamais voulu reconnaître à ses juristes un statut similaire à celui des procureurs de la couronne, dont les conditions de travail sont fixées par un comité indépendant. 

 

LANEQ a réclamé une augmentation salariale équivalente à celle des procureurs, soit 10 % sur quatre ans. Les juristes ont été sur le trottoir du 24 octobre 2016 au 1er mars 2017 pour faire valoir leurs revendications. Le plus long conflit de l'histoire de la fonction publique au Canada. 

 

Le président de LANEQ et de ses quelque 1100 membres, Me Jean Denis, estime que «ce résultat désolant» était prévisible puisque la loi spéciale ne permettait pas une «réelle négociation». Un recours pour négociations de mauvaise foi a été entrepris contre le gouvernement et la première audience doit avoir lieu en septembre devant le Tribunal administratif du travail. «LANEQ a l'intention d'y faire témoigner notamment le premier ministre Philippe Couillard, le président du Conseil du trésor, Pierre Moreau, et le ministre des Finances, Carlos Leitão», prévient Me Denis.

 

http://www.lapresse.ca/le-soleil/justice-et-faits-divers/201707/13/01-5115925-les-juristes-promettent-de-trainer-couillard-et-moreau-devant-les-tribunaux.php